15 symptômes pour détecter un burn-out

Détecter une situation de burn-out 

burn-out

Définition et contexte

Défini comme un syndrome d’épuisement professionnel, le burn-out ne se caractérise pas par un diagnostic clinique unique et précis. Il regroupe néanmoins, et selon le guide de l’aide à la prévention du burn-out de l’INRS, un ensemble de signes cliniques et de symptômes apparaissant progressivement chez l’individu. 

Nathalie GRILLET, dirigeante de CAPITAL HOMME et executive coach, voit l’épuisement professionnel comme « une consumation interne de la personne avec des conséquences dramatiques sur la santé si aucune action n’est entreprise pour prévenir, sensibiliser ou accompagner le professionnel. » Elle nous rappelle que « 4 stades existent pour évaluer le niveau d’épuisement professionnel. Le 4eme est obligatoirement celui de l‘arrêt professionnel pour plusieurs semaines.« 

De nombreuses études publiées ces dernières années confirment la réalité du burn-out au sein des entreprises, au point que sa prévention soit considérée comme une «nécessité urgente de santé publique» (Guide de bonnes pratiques n°4, Firps, mars 2016).

Ce «syndrome d’épuisement professionnel» selon le Guide d’aide à la prévention publié le 26 mai 2015 par la DGT, l’INRS et l’Anact, recouvre une situation d’épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel». Ce «syndrome à trois dimensions» réunit, d’après ce guide, épuisement émotionnel, cynisme vis-à-vis du travail et diminution de l’accomplissement personnel au travail. Les personnes extrêmement impliquées dans leur travail sont donc particulièrement touchées par ce syndrome.

Le burn-out a des conséquences extrêmement néfastes sur la santé des personnes qui en sont touchées. Malheureusement, l’accélération des changements professionnels actuels augmentent le nombre de personnes touchées et nous ne pouvons pas ignorer ce syndrome dévastateur.

Ce syndrome intervient à différents niveaux et peut concerner d’autres acteurs autour de l’individu  :

  • les salariés, collègues de travail
  • l’entreprise dans laquelle il évolue, et plus précisément le DRH
  • l’économie

15 symptômes pouvant vous mettre sur la piste du burn-out 

Chez l’individu, le burn-out peut se traduire de différentes manières. Que ce soit à travers les émotions, le comportement ou encore le physique, il s’exprime par de nombreux symptômes mais au travers de 5 manifestations différentes :

Les manifestations émotionnelles

La première dimension et la plus centrale est l’épuisement émotionnel, psychique et physique (avoir le sentiment d’être totalement vidé de ses ressources). Cela se caractérise souvent par une fatigue extrême causée par une exposition régulière à des facteurs de RPS (risques psycho-sociaux) comme des conditions de travail exigeantes, un manque de ressources et d’appui pour y faire face, etc.

La fatigue s’installe et il est difficile de trouver des temps de repos et de sommeil.

Les symptômes détectés pour cette dimension sont :

  • des tensions nerveuses

« Je pense jour et nuit au travail, il est omniprésent… »

  • une humeur triste
  • un manque d’entrain
  • une irritabilité/hypersensibilité

« J’ai des colères soudaines, je suis facilement irritable … »

épuisement

Les manifestations physiques

  • troubles du sommeil
  • tensions musculaires

« Des maux de têtes, de dos, des troubles digestifs, des palpitations apparaissent … »

  • prise ou perte de poids soudaine

« Mon entourage m’alerte souvent sur mon état de santé… »

Les manifestations comportementales

Le cynisme est la seconde dimension du burn-out. L’individu se détache petit à petit de son travail et des personnes qui l’entoure dans le cadre professionnel. Ce désengagement vis à vis de son travail traduit une sorte de déshumanisation et un repli sur soi.  L’individu va alors réduire son investissement au travail afin de « se préserver » des exigences que son travail implique. 

Les symptômes détectés pour cette dimension sont :

  • l’isolement/repli sur soi
  • l’agressivité voire violence
  • les addictions (tabac, alcool, tranquilisants, drogue…)

« Pour me changer les idées, j’ai recours à une consommation inhabituelle d’alcool, de cigarettes … »

Les manifestations cognitives

  • diminution de la concentration

« J’ai du mal à me concentrer, j’ai des pertes de mémoire… »

  • difficulté à prendre des décisions

Les manifestations motivationnelles, ou liées à l’attitude

La troisième et dernière dimension est la diminution de l’accomplissement personnel au travail. 
Ici, le burn-out se caractérise par  une dévalorisation de soi. Avec le sentiment d’être inefficace dans son travail, l’individu se sent dans une impasse malgré les efforts qu’il va faire pour se sortir de cette situation. 

Les symptômes détectés pour cette dimension sont :

  • le désengagement
  • une baisse de motivation

« Je me détache de mon travail et suis souvent frustré… »

  • une remise en cause professionnelle

 

Désirant illustrer le phénomène du burn-out, l’infographie ci dessous retranscrit les symptômes les plus souvent détectés chez les individus en situation de burn-out.

affiche-burn-out

En quelques chiffres, et selon l’enquête nationale « Parlons travail », 2016 et « portrait robot des personnes exposée à un burn-out » par France TV INFO, 2014, 36% des personnes déclarent avoir fait un burn-out au cours de leur carrière. Cette étude démontre également que 3 travailleurs sur 10 souffrent régulièrement de stress au travail. Enfin, 21% des femmes et 11% des hommes interrogés se sentent « émotionnellement » vidés par leur travail. 

L’importance de la prise en charge du burn-out

Ces symptômes, qu’ils soient physiques, comportementaux ou émotionnels, sont  à prendre en compte. En effet, le burn-out a des conséquences extrêmement néfastes sur la santé des personnes touchées par cet épuisement professionnel. Malheureusement, l’accélération des changements professionnels actuels, augmentent le nombre de personnes touchées et nous ne pouvons pas ignorer ce syndrome dévastateur.

Pour Nathalie GRILLET,  » ces profils d’individus, trop souvent sur impliqués, ne voient pas leur chute inéluctable. Nous avons développé des protocoles spécifiques et pluridisciplinaires pour soutenir ces professionnels. »

-> Découvrez notre offre consacrée au burn-out pour en savoir plus !

symptômes pour détecter burnout

Nous remarquons également que ce syndrome peut engendrer des impacts sur l’entreprise au niveau économique et relationnel. Un prochain article sur le sujet sera disponible, encore un peu de patience !

 

Retour aux actualités